Merry, du « train de la vie » à la télévision…

Jeune, dynamique et souriante, Merry a tout pour attirer l’attention. Issue d’une mère peulh et d’un père aux origines vietnamiennes, celle qu’on appelle affectueusement Merry a reçu une éducation ouverte sur le métissage avec un savant mélange de modernité et de tradition.

Allons à sa decouverte ! ✍️🏾

image1

Évoluant dans le domaine de la communication après une entrée par accident dans le monde des TICS, Merry s’est très tôt attachée à l’écriture dès l’âge de 8 ans. Romancière et poétesse, « Le train de la vie » a été son premier recueil de poème en librairie sorti en 2014 et édité par Phœnix International. Un mélange de douceur et de sagesse, d’amour et d’espoir.

Avec plusieurs cordes à son arc, Merry, ancienne consultante pour Oracle, anime une émission qui s’inscrit dans le registre des Nouvelles Technologies et s’intitule Hi Tech 221 ! sur la TFM. Elle est aussi chroniqueuse dans la première émission télé Morning show « Yeewu Leen » toujours dans les TICS.

Hi Tech 221 ! est une émission axée sur l’actualité technologique en Afrique, au Sénégal et dans le Monde qui essaye de ratisser très large en proposant une vitrine avec un entretien avec des experts sur plusieurs sujets.

Récemment, Merry a collaboré avec un réalisateur et producteur Américain pour un projet de film retraçant l’histoire des émigrés vietnamiens et leurs descendances. Elle a ainsi participé à l’écriture du scénario et a posé sa voix pour le film. Toujours dans ses projets cinématographique, Merry a aussi joué en tant que figurante dans le projet film d’Omar Sy « Yao »

Outre cela, elle fait de la publicité et se retrouve le plus souvent sur les affiches de Dakar et ses régions. La dernière en date, est celle de JUMBO qui passe notamment au Mali.

Très liée à la technologie, Merry est aussi la créatrice et l’administratrice d’un groupe sur Facebook qui se nomme BEING A GREAT PARENT et regroupe des mamans, papas et tantes qui s’activent autour du sujet des enfants.

Merry a été récemment primée par une association canadienne du nom de Africanystyle pour son engagement dans la promotion du digital, son engagement social et culturel. Le prix du « Real Gaindé » lui a donc été attribué. Non sans s’arrêter, Merry a reçu en décembre 2018 le prix du FESTIC AWARD 2018 dans la catégorie « Innovation ». A rappeler que le FESTIC est l’association des Femmes et TIC au Sénégal et que ce prix récompense les femmes qui ont été jugé comme ayant impacté positivement l’écosystème des TICS.

Merry a décidé de sauter le pas de l’entreprenariat en s’occupant exclusivement de son agence de communication Pixe me. Elle a, en outre, intégré la saison 7 de la série Idoles dans laquelle elle incarne le rôle d’une avocate nommée Maître Merry Badiane. Ce personnage est inspiré par Olivia Pope, nom de l’actrice principale dans la série Scandal.

Son second livre en cours de route, rappelons que ce petit bout de femme, modèle photo, a sa propre agence de communication est championne d’Afrique et du Monde en Vovinam Viet Vo Dao, art martial Vietnamien.

image2

Entre deux rendez-vous, une petite conversation avec la pétillante Merry…

Ta passion pour le digital est née comment ?

Ma passion pour le digital est née lorsque j’ai intégré l’équipe de Catalyst business Solutions en tant que Consultante Oracle. J’ai découvert un autre monde et j’ai voulu mieux comprendre le monde du digital.

Comment vois-tu l’avenir du digital pour les femmes africaines ?

Pour les femmes africaines, je vois un avenir radieux. Elles sont en train de prendre les choses en mains et même de damner le pion à la gente masculine. Elles sont pétries de talents mais surtout ont l’imagination qu’il faut pour entreprendre et fournir les efforts nécessaires dans ce milieu.

Dans tes émissions Hi tech, comment vois-tu les activités des femmes dans le digital (les femmes que tu rencontres) ?

A travers hi tech, j’ai eu la chance de rencontrer des femmes engagées, qui veulent innover et surtout qui veulent régler les problèmes du quotidien à travers le digital. Et le meilleur, c’est qu’elles y arrivent.

Les activités menées sont génératrices d’emploi, ont une longue durée de vie, ce ne sont pas des activités avec une durée de vie limitée. Ce qui prouve, que le monde du digital est en train d’appartenir aux femmes.

 

Merci Merry pour cette pétillante discussion.

#DigitalMousso

 

Une réflexion sur “Merry, du « train de la vie » à la télévision…

  1. Fatou dit :

    Magnifique article.
    Je tombe dessus en cherchant plus d’informations sur Moussoukoro Diop.
    Merry est époustouflante, championne du monde ? Waouuuuuuuh elle touche vraiment à tout.
    Bravo à vous deux.
    Moussoukoro merci de continuer à faire la promotion des femmes africaines.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s